Site de recettes de cuisine

Recettes de cuisine - le vin - millésimes des vins de France de 1945 à nos jours ...

MILLESIMES DES VINS DE FRANCE


retour sommaire recettes
Recherche




Proposer une recette


Les millésimes des vins de France notés par qualité pour ne pas se tromper d'année ! (Pensez aussi à voir la page Choisir le vin).

Le prix du vin est souvent calculé en fonction de plusieurs critères mais les principaux sont la qualité de l'année et son ancienneté, la notoriété du viticulteur et la rareté. Un vin rare (parce qu'ancien ou année avec faible rendement) élevé par un vigneron réputé coûtera forcément plus cher qu'un vin modeste, d'une mauvaise année avec un fort rendement. On se méfiera toutefois de certains cavistes qui ne renonceraient pour rien au monde à vous vendre un vin à tarif très (trop) élevé à cause du nom inscrit sur l'étiquette alors même que l'année en question est très moyenne. Enfin, préférez un vin de qualité un peu inférieure mais entreposé comme il se doit plutôt qu'un vin cher qui trône debout derrière une vitrine ensoleillée.

Ainsi les bouteilles de vin les plus chères sont en principe celles d'appellations connues, dans de grandes années où la récolte a été peu abondante. Il va de soi qu'il est toujours plus intéressant d'acheter le vin quand le millésime n'est pas trop ancien afin d'avoir des prix abordables, mais cela nécessite d'avoir un endroit ou stocker son vin. Car une fois entre vos mains, il faudra le laisser dormir comme il se doit si on ne veut pas se retrouver avec du vinaigre ou un vin qui à cuit.

Méfiez vous des vins vendus peu chers alors qu'ils ont déjà quelques années : vérifiez si cette année là le millésime n'était pas médiocre car les grossistes attendent parfois quelques années afin que le consommateur oublie les conseils des guides. De plus, un bon vin n'a pas à être bradé. Cela vaut surtout pour les supermarchés, sachant que l'on peut trouver des viticulteurs vendant un très bon vin à prix très raisonnable. Mais dans ce dernier cas, il faudra bien souvent faire le déplacement pour aller vérifier sur place.

Enfin, si vous achetez un bon millésime mais très récent, ayez à l'esprit qu'il lui faudra tout de même quelques années pour qu'il développe toutes ses qualités (sinon pensez à le faire décanter impérativement plusieurs heures).

Après, tout est affaire de goûts et d'harmonie avec le plat que le vin accompagnera. Pour le Champagne, seules les bonnes années sont millésimées, les autres étant crées avec les années précédentes afin de garantir une certaine qualité. Il faut toujours vérifier la notation pour un type de vin, car toutes les régions ne donnent pas la même qualité en même temps. Bien entendu, divers facteurs sont à prendre en compte et certains crus s'en sortiront honorablement même dans une mauvaise année, tandis que d'autres peinent même les années exceptionnelles. N'oublions pas que le vigneron est le premier facteur de réussite d'un vin.

Dernier conseil : avant de vous précipiter sur une "bonne affaire", prenez le temps d'acheter une bouteille pour goûter. C'est la seule vraie méthode pour éviter de se tromper car il serait malheureux de faire le plein de piquette... De même, laissez vous tenter parfois par des vins qui ne payent pas de mine ou dont le nom ne vous dit rien : dans le tas vous aurez forcement de belles surprises.




Voir les millésimes selon les régions :


Bordeaux    Bourgogne     Beaujolais    Loire     Rhône
Provence     Sud-ouest    Jura     Alsace    Champagne



note des vinsTrès mauvaise année note des vinsMauvaise année
note des vinsAnnée très moyenne note des vinsAssez bonne année
note des vinsBonne ou très bonne année note des vinsAnnée exceptionnelle



thérapie de couple à charleroi
notes notation millésimes vin vins france bordeaux bourgogne beaujolais jura alsace champagne loire rhône provence année années